Les plafonds phoniques isolants conçus par PRO-ISOPHONY se basent sur les principes fondamentaux de l'isolation acoustique (désolidarisation systématique des parois, loi masse/ressort/masse, utilisation d'accrochages et de systèmes souples ou sur résilients acoustiques).

Isolation acoustique LAUTENBACHIsolation acoustique plafond d'une salle polyvalenteLes plafonds acoustiques isolants sont conçus afin d'éviter la propagation du bruit à l'extérieur des locaux et pour protéger ces mêmes locaux des bruits provenant de l'extérieur.

Leur efficacité est indissociable de la qualité acoustique du plancher et du doublage acoustique mural.

Le système utilisé est un système sur double ossature métallique fixé sur ressorts, le tout associé à un isolant minéral.

Les plafonds d'isolation phoniques sont conçus en ménageant un plenum suffisamment  important pour y mettre une large épaisseur d'isolant sur la double ossature métallique (primaire sur antivibratiles+secondaire) et conserver ainsi un vide d'air (LV 150 par ex).

Intervient ensuite le plaquage du plafond sur l'ossature secondaire (BA25 + BA18) en croisant les deux épaisseurs de plaque pour une meilleure étanchéité acoustique.

Ce plaquage est d'épaisseur variable selon les besoins et caractéristiques des locaux.

Nos systèmes de plafonds acoustiques ont fait leurs preuves sur de nombreux chantiers et dans de nombreux secteurs d'activités : industries, salles de concert, studios de répétition, écoles de musique, salles polyvalentes etc. Le système de pose se divise en 5 étapes :

  1. pose de l'ossature primaire sur antivibratiles
  2. pose de l'isolant entre les ossatures
  3. pose de l'ossature secondaire
  4. plaquage de deux peaux da plaques de plâtre

SYSTÈME DE POSE DES PLAFONDS ACOUSTIQUES ISOLANTS :

1. Pose de l'ossature primaire sur antivibratiles :

etape1

La pose des suspentes antivibratiles se fait en tenant compte des charges qu'elles vont devoir supporter (rapport entre le poids/m² du plafond fini et la résistance mécanique de la suspente). Le choix de l'ossature primaire, (en général des profils en acier galvanisé en forme de I) va dépendre du poids final du plafond et de l'isolement acoustique voulu. Cette ossature permet un montage de plafond longue portée et donc une très bonne répartition du poids. Le choix de la suspente antivibratile est crucial pour augmenter le degré d'isolement acoustique du plafond.

  2. Pose de l'isolant entre les ossatures :

etape2

L' épaisseur de l'isolant devra être choisi conformément au plénum disponible en tenant compte des règles de désolidarisation. Il faut ménager un vide d’air entre l'isolant et la paroi existante (sans contacts) pour éviter les risques de ponts acoustiques et de transmissions solidiennes. Nous utilisons les isolants dont les performances acoustiques sont les plus adaptées. Les valeurs d'isolation acoustique d'un plafond acoustique dépendent énormément de la résistance à l'écoulement de l'air par rapport à l'amortissement acoustique d'un volume creux. Les isolants présentant une résistance spécifique à l'écoulement de l'air "r" d'au moins 5 [kPa s/m2] sont optimums. La pose consciencieuse des panneaux de laine, le choix de l'isolant et la lame d'air entre la paroi existante et l'isolant sont fondamentaux pour de bonnes performances acoustiques du plafond isolant.

3. Pose de l'ossature secondaire :

etape3

La pose de l'ossature secondaire se fait perpendiculairement à l'ossature primaire. Les fourrures sont fixées à l'aide de suspentes sur l'ossature primaire. Cette ossature "croisée et longue portée" permet une meilleure répartition du poids du plafond sur l'ossature primaire et par conséquent sur l'ensemble suspentes antivibratiles. Il est très important de ne pas créer de ponts acoustiques avec les fourrures sur les parois verticales.

4. Plaquage des 2 "peaux" de placo-plâtre :

etape5

Le plaquage des deux épaisseurs de placo-plâtre phonique se fait en croisant tous les joints et en respectant une désolidarisation périphérique (finition souple). En général nous utilisons deux épaisseurs de placo phonique (ou BA13 + BA18). Les joints sont enduits avec de la bande papier afin d'éviter les fissures entre les plaques de plâtre. La désolidarisation périphérique permet de ne pas créer de ponts acoustiques il est donc très important de ne pas enduire le plafond avec les parois verticales.

La qualité de pose et le respect de la mise en place du système est essentiel au bon fonctionnement du plafond acoustique. C'est pourquoi nous vous conseillons fortement de faire appel à une société spécialisée dans l'isolation phonique comme la notre pour tous vos projets de traitement phonique.

 

 

 

Définition isolation acoustique :

l'isolation acoustique : ou isolation phonique qui a pour objectif d'éviter la propagation du bruit. Les bruits étant de deux natures :

solidiens donc sous forme de vibrations des éléments de construction ou aériens c'est à dire les bruits qui se propagent directement dans l'air.

Les absorbants acoustiques comme la laine de verre, la laine de roche, de chanvre ou encore de cellulose interviennent comme absorbants ou "amortisseurs" dans un système masse-ressort-masse permettant une bonne isolation acoustique.

Une isolation acoustique performante consiste à désolidariser les parois d’une pièce. La désolidarisation se fait en isolant le plafond, les murs ainsi que le sol de la pièce à traiter.