Traitement acoustique restaurant

Bien que de nombreux restaurants s’équipent pour rendre leur ambiance sonore agréable, il existe beaucoup d’établissements en France ou l’acoustique est totalement négligée. Le traitement de la résonance est, pour beaucoup de restaurateurs, une dépense supplémentaire injustifiée. Pourtant, un temps de réverbération élevé entraine des effets négatifs sur la perception du lieu par la clientèle.


Dans cet article, nous allons nous voir :

Bruit au restaurant, les chiffres

Les conversations de votre clientèle, les bruits de chocs des assiettes et des couverts, les moteurs de vos équipements de réfrigération et la nature réfléchissante des matériaux de construction modernes sont de nombreux facteurs qui génèrent des nuisances sonores et augment la résonance d'un établissement.

Une étude américaine menée par le guide gastronomique Zagat Survey révèle que le bruit est le premier motif d’insatisfaction des consommateurs de votre branche.

D'après une enquête IFOP, 92 % des sondés estiment rencontrer des difficultés à communiquer à table dans un restaurant.

Une analyse similaire de l’Université de Manchester a révélé que le son a un impact non négligeable sur la perception gustative d’un plat. Dans un environnement sonore trop retentissant, du fait de la sur stimulation de l’ouïe, le goût est altéré et les aliments paraissent plus fades.

Enfin, selon un sondage du site La Fourchette, (plate-forme française de réservation de restaurants en ligne), 20 % des Français estiment qu'un établissement trop bruyant est un mauvais restaurant. Désormais, le site intègre le bruit comme un critère d’évaluation au même titre que la qualité de vos plats et de votre service.

Restaurateurs, sachez que le fait de tout miser sur la qualité de vos plats et sur une décoration très soignée, ne permettra pas à vos clients d'oublier le vacarme ambiant et la sensation d’inconfort acoustique.

Les causes du manque de confort sonore dans votre salle de restauration 

Dans un restaurant, la résonance et les niveaux de bruit ont pour origine deux principaux facteurs :

      • Les sources sonores
      • L’architecture de la salle

Les sources de bruit

Entant que professionnels de la restauration, vous savez sans doute que dans un restaurant, les sources de nuisances sonores sont nombreuses :

      • Voix des clients et du personnel
      • Bruits provenant de la cuisine (surtout si elle est ouverte ou semi-ouverte)
      • Bruits d’équipements
      • Bruits du mobilier et de la vaisselle

Toutes ces sources contribuent à augmenter le niveau sonore dans votre restaurant et rendent de moins en moins perceptibles les conversations entre clients. Cela les oblige à parler plus fort pour se faire entendre, ce qui augmente encore d'avantage le niveau sonore général. Ce phénomène de surenchère sonore s’appelle l’effet Lombard.

L’architecture et la décoration de votre salle de restaurant

L'architecture de votre établissement va avoir un effet non négligeable sur sa résonance. Actuellement, les architectes et décorateurs privilégient une décoration épurée, brute et décloisonnée. Le fait de favoriser de grands espaces ouverts augmente la résonnance des salles et la sensation d’inconfort acoustique.

Si l’on compare le son à une balle de ping-pong qui rebondit dans toutes les directions et qui se répercute sur les parois de la salle, on comprend facilement que sur des supports qui sont lisses et rigides (béton, métal, carrelage, vitrage), la balle va rebondir et repartir dans le sens inverse avec la même intensité. Si au contraire la balle rebondit sur une surface molle (absorbante), elle va être freinée et va repartir avec une faible vitesse.

Le mobilier peut être aussi un facteur aggravant en fonction des matériaux choisis pour les chaises, les tables, les banquettes, etc. Au début du siècle dernier, les salles étaient encore largement équipées de chaises rembourrées, de nappes en tissu, de rideaux lourds, qui faisaient office d'absorbants acoustiques.

Les conséquences d’un environnement bruyant dans votre restaurant ?

      • Une réverbération excessive : (“l’effet Lombard”), les gens parlent de plus en plus fort pour se comprendre. Ce phénomène génère une surenchère sonore qui augmente le niveau sonore dans les lieux.
      • Un indice d’intelligibilité de la parole (STI) très faible : les clients sont obligés de se rapprocher pour essayer de capter et de comprendre les conversations.
      • Apparition de fatigue, maux de tête et de stress: pour les employés et les clients. Les professionnels de l’hôtellerie-restauration sont très souvent exposés à un niveau sonore très important compris entre 80 et 135 décibels. Sur la tranche haute, l'exposition devient dangereuse pour la santé.
      • Des publications et avis négatifs sur internet et sur les réseaux sociaux ce qui est dommageable pour la réputation d’un établissement. Votre clientèle attend plus qu’un bon repas, le cadre et le confort acoustique font partis des critères d’évaluation de votre établissement.

En plus d’avoir un impact négatif sur votre clientèle, le brouhaha va également impacter votre personnel, qui va se fatiguer plus rapidement. Cela risque de créer une mauvaise communication entre les serveurs et de ralentir le service.

Que ce soit pour votre personnel ou pour votre clientèle, il est nécessaire de réaliser un traitement absorbant de votre restaurant pour en limiter l'écho.

Comment avoir une bonne acoustique dans votre restaurant ?

Panneaux acoustiques restaurant

Si l’étude acoustique n’est pas réalisable sur plans, il peut être nécessaire de réaliser un audit acoustique professionnel au préalable.

Cette étude phonique d'une salle comprend :

      • Un déplacement sur site d’un technicien partout en France
      • Une prise de mesures sonores(temps de réverbération TR par bande d'octave de 125 Hz à 4kHz) et le calcul de l'indice d'intelligibilité (STI)
      • Une prise de métrés des locaux et repérage des surfaces disponibles pour le traitement de l'écho 
      • Une mise en évidence des points singuliersdépouillement des mesures et le chiffrage des travaux de traitement phonique à réaliser par notre société
      • Une modélisation 3Dde l'espace avec la disposition des produits absorbants pour personnaliser le traitement en fonction de vos attentes esthétiques

Le but de l’étude acoustique est de calculer, dimensionner et placer les absorbants dans le volume de la salle à traiter. Cette expertise tiendra compte des contraintes techniques du lieu et de vos attentes esthétiques.

Notre société accompagne les professionnels de la restauration pour optimiser le confort sonore de leurs établissements, elle conçoit, développe et commercialise des produits absorbants décoratifs et performants. Pour que votre établissement soit plus feutré et silencieux, il faut agir en priorité sur les réflexions des parois de la pièce.

Ces travaux peuvent être réalisés sans avoir à fermer votre restaurant (1 à 2 jours d'intervention maximum pour des salles dont la surface est inférieure à 100m²).

Les panneaux suspendus absorbants de la gamme ISOPHONIC sont très performants peuvent être présentent de nombreux avantages :

      • Fabriqués sur-mesure et s'adaptent aux luminaires, poutres et autres contraintes architecturales présentes dans les locaux à traiter
      • Légers, montables et démontables facilement (pour repeindre les murs ou plafonds si besoin) et nettoyables
      • Classés M1 au feu: tous les matériaux qui composent le produit sont ignifugés
      • Écoresponsables : l’absorbant en ouate de cellulose et la toile microperforée sont issus du recyclage des bouteilles plastiques (par ailleurs, la ouate n'émet pas de poussières dans l'air contrairement à des absorbants comme la laine de verre ou la laine de roche).
      • Décoratifs :la toile PVC SLS est imprimable en haute définition et donc personnalisable par les restaurateurs qui peuvent allier performances acoustiques et décoration.

Afin de compléter le traitement phonique d'un établissement, l'installation de rideaux absorbants permettront de limiter les réflexions sonores sur les surfaces vitrées. D'autres solutions sont également envisageables comme les murs absorbants en bois ajouré, les plafonds en toile tendue et beaucoup d'autres produits absorbants selon la configuration de l’établissement.

Si la densité d’occupation du restaurant est très importante, agir sur les parois du local ne sera peut-être pas suffisant, car le bruit provient directement de l’émetteur (bouche) vers le récepteur (oreille). Il faudra soit diminuer le nombre de couverts, soit interposer des écrans mobiles isolants entre vos tables pour casser le son direct et créer des zones plus calmes. Ces cloisons acoustiques mobiles contribuent à limiter la réverbération (absorption) et à améliorer l'isolation acoustique intérieur du restaurant.

Articles populaires