Définition acoustique et applications

L'acoustique est une science qui regroupe de nombreux sous domaines et applications très spécifiques que nous allons tenter de définir simplement dans cet article. De manière générale, on peut dire que l' acoustique est une science physique qui étudie les ondes sonores (acoustique physique) et leur perception (acoustique humaine).

Définition de l'acoustique physique 

L'acoustique physique qui peut être également nommée acoustique fondamentale ou bien acoustique théorique à pour but de caractériser la génération et la propagation des sons. On distingue de nombreuses applications dans l'acoustique physique, voici quelques exemples :

  • L'acoustique architecturale :

    Sciences et techniques qui ont pour but d'analyser et de limiter la propagation des sons dans les bâtiments. L'acoustique architecturale a un rôle très important dans la construction des studios d'enregistrement, de mixage, de répétition, les auditorium etc. elle a aussi son importance dans d'autres types de locaux comme les espaces de travail, les restaurants, les salles des fêtes, les établissements scolaires, ou toute pièce qui resonne, pour lesquels le confort sonore est indispensable à la productivité et au bien être des personnes.

📄 Pour plus de précisions sur cette application vous pouvez vous référer aux articles suivants :

définition de l'isolation phonique

définition du traitement de la réverbération

comment définir une analyse acoustique ?

construire panneau acoustique

comment limiter le bruit au restaurant ?

ne pas confondre isolation phonique et traitement de la réverbération

pourquoi contacter un BET acoustique ?

  • L'électroacoustique : 

    Technique qui combine l'acoustique et l'électronique pour opérer le traiter, transmettre créer ou reproduire des sons. Elle utilise pour cela des transducteurs qui changent le signal en son ou le son en signal : hauts parleurs, microphones, enregistreurs, etc.
  • La thermo acoustique

    Domaine de recherche qui consiste à étudier le lien entre un flux de chaleur et une énergie acoustique. La principale application étant le moteur thermo acoustique qui exploite une énergie calorifique pour générer des ondes sonores ou inversement.
  • L'acoustique sous marine

    Analyse la propagation du son dans le milieu aquatique et les interactions de celle-ci avec d'autres milieux.
  • L'aéroacoustique :

    Application de l'acoustique qui étudie les bruits produits par écoulements turbulents ou sur une surface (aile d'avion, compresseur, turbine, etc.). La finalité de cette application est de prévoir les bruits liés à l'aérodynamie.
  • L'acoustique musicale

    Domaine spécifique de l'acoustique sur l'analyse des sons musicaux et leur production par des instruments ou la voix humaine.
  • L'acoustique environnementale

    Etudie les impacts négatifs des sources sonores dans l'environnement dans le but de protéger les personnes qui y sont exposées. On parle pour cette application d'environnement sonore.
  • L'acoustique industrielle

    Analyse et techniques utilisées pour gérer la production et la propagation des sons et des bruits du secteur industriel.

Définition de l'acoustique humaine

  • L'audition

    Analyse les caractéristiques de la physiologie de l'oreille (oreille externe, moyenne et interne) et étudie la perception des sons par l'ouïe et mesure la sensibilité acoustique des individus. L'audition humaine permet aux êtres humains d'entendre et d'interpréter les sons. 
  • La psychoacoustique

    Application qui étudie l'interprétation des sons perçus par le système auditif et par le cerveau humain. Cette application fait justement appel à l'acoustique et aux caractéristiques des ondes sonores et au côté physiologique de l'audition. 

Quelques chiffres et données médicales sur les problèmes de bruit

Le CNB (Conseil National du Bruit)

De nombreuses études ont prouvé l'intérêt croissant de la population pour les problématiques d'isolation acoustique et de traitement de la résonance. Le Conseil National du Bruit (CNB). Le CNB regroupe des représentants de l'Etat, de collectivités, de syndicats et autres personnalités et groupements en lien avec des problématiques de bruit et d'optimisation de l'environnement sonore.

Le CNB qui est un organisme français de poids pour les questions de lutte "contre les nuisances sonores" a publié une étude sur le coût du bruit dans la société française. D'après cette étude, le coût lié aux nuisances sonores s'élève à pas moins de 57 milliards d'euros annuels en France.

Impact du bruit sur la santé

Troubles du sommeil

Élément primordial de la santé physique et mentale des personnes, le sommeil doit être de qualité. Pour que celui-ci soit réparateur, il faut dormir longtemps et sans interruption. 

le bruit de l'environnement à des effets non négligeables sur le sommeil. Ces effets sont de 2 natures :

  • effets immédiats
  • effets ressentis après le sommeil

Effets négatifs immédiats d'un environnement bruyant sur le repos

Dès qu'un bruit se produit pendant le sommeil, le corps réagit :

  • le cœur bat plus vite 
  • Les vaisseaux sanguins se contractent
  • la pression sanguine augmente

En réalité, le corps a beaucoup de difficultés à s'habituer aux bruits nocturnes qui affectent le sommeil de différentes façons :

  • temps d'endormissement 
  • mouvements du corps pendant le sommeil
  • qualité réparatrice du sommeil
  • nombre de réveils par nuit
  • heure du réveil

Effets négatifs du bruit perçus le lendemain

Les effets négatifs perçus le lendemain d'une nuit bruyante : 

  • sensation de somnolence
  • sensation de fatigue
  • besoin de repos durant la journée
  • baisse de motivation
  • baisse de la concentration
  • baisse des performances professionnelles
  • augmentation des troubles dépressifs

Maladies cardiovasculaires

le bruit génère souvent du stress caractérisé par des réactions physiques comme la sécrétion d'hormones d'adrénaline et de cortisol. A terme, ces effets négatifs peuvent être à l'origine de maladies du cœur et des vaisseaux sanguins (exposition longue et continue au bruit).

Le bruit est une cause de stress. Celui-ci déclenche des réactions dans le corps, dont la sécrétion de certaines hormones comme l’adrénaline et le cortisol. Ces réactions expliquent le développement de maladies du cœur et des vaisseaux sanguins (cardiovasculaires) après plusieurs années d’exposition au bruit (cf article sur l'isolation acoustique des bureaux).

Difficultés d’audition

L'audition se caractérise par la capacité de l'humain à entendre des sons grâce au système auditif. En fonction toute la journée, le système auditif, contrairement à d'autres organes ne dispose d'aucune protection.

La perte d’audition

Un lien est indéniable entre l'exposition continue au bruit et les risques de perte d'audition. Celle-ci se manifeste par des difficultés à communiquer dans des environnement normaux ou bruyants. Ces difficultés impactent la qualité de vie des personnes au quotidien.

Acouphènes

Autre phénomène lié au bruit : les acouphènes. Les acouphènes se manifestent par des sifflements ou des bourdonnements perçus par une personne sans être produit par une source externe. Ils peuvent être dus à plusieurs facteurs :

- exposition à des niveaux de bruit trop élevés (écoute musicale prolongée)

- exposition à un bruit fort et soudain (explosion, tir d'arme à feu, etc.)

En quoi consiste le conseil en acoustique ?

Pour notre bureau d'étude, la première interaction avec nos clients est un échange téléphonique ou par mail avec une première approche du projet dans le but d'apporter des conseils techniques. 

Nos techniciens et/ou notre ingénieur acousticien sont en mesure de régler vos problèmes acoustiques dans tous les domaines d'application (problèmes de réverbération)  :

- traitement acoustique des restaurants

- comment réduire le bruit en open space ?

- traitement acoustique des locaux administratifs

- traitement acoustique des bâtiments scolaires

- isolation et correction acoustique des studios musicaux

- loi sur la nuisance sonore dans les bars

Comment insonoriser une pièce dans un logement ?

La pose de faux plafonds

Le passage du son entre les étages d'un bâtiment peut générer des nuisances sonores entre voisins. Les bruits d'impacts notamment se propagent dans la structure du bâtiment et peuvent être une gène au quotidien. Bien que le son passe généralement aussi par les murs, la première étape est d'installer un faux plafond sur suspentes antivibratiles. Le système à utiliser pour l'isolation phonique d'un plafond doit être étudié en amont du projet et doit répondre à un mode de pose spécifique. Il faut privilégier une société spécialisée pour ce type de prestation. 

Isoler les murs

Bien que l'isolation phonique d'un plafond apporte une réelle amélioration du confort sonore dans un logement, il est recommander de désolidariser également les murs d'un logement. Cela va permettre de limiter les transmissions verticales du son et optimiser l'isolation phonique de la pièce.  

Installer des portes et des fenêtres performantes

Installer une porte isolante ou des fenêtres avec un double-vitrage acoustique adapté (stratophone par exemple) peut permettre de se protéger des bruits de la rue et du voisinage. Si cela n'est pas possible, il est toujours envisageable d'augmenter l'isolement des huisseries grâce à des rideaux acoustiques isolants.

Quelques articles explicatifs sur l'acoustique architecturale