Mesure acoustique

Les mesures acoustiques correspondent à l'évaluation sur site du niveau sonore avec un appareil de mesure. Notre ingénieur acousticien utilise un sonomètre muni d’un microphone de classe 1 pour l'ensemble de mesures acoustiques (mesures de temps de réverbération TR ou mesures d'isolement par exemple). Découvrez cet article sur les principales unités de mesure en fonction de la nature de votre problème acoustique.

Les unités de mesure acoustique pour une étude d'isolation phonique :

Les décibels dB : 

Les décibels représentent l’unité de mesure du niveau sonore. L’échelle des décibels va de 0 dB, qui correspond au silence absolu, à 140 dB, qui correspond au niveau sonore d’un avion au décollage. Cette échelle étant logarithmique et non pas linéaire, le fait de doubler l’énergie sonore correspond à faire augmenter l’intensité sonore de 3 dB. Afin de tenir compte de la sensibilité auditive, on applique généralement une pondération au niveau global, exprimée en dB(A).

→ Le saviez-vous ? Selon une enquête de l'IFOP (Institut Français d'Opinion Publique), il apparaît que 59% des travailleurs français éprouvent une gêne causée par le bruit au travail. Cette gêne occasionne un impact non négligeable sur les performances des salariés et sur leur bien-être au travail. Lisez cet article sur la limitation du bruit dans le secteur tertiaire

Le niveau sonore équivalent Leq :

Le niveau sonore équivalent noté Leq représente l’énergie sonore moyenne mesurée durant une période donnée. Il permet, par une seule valeur, de caractériser un bruit fluctuant. Il permet également d’évaluer l’exposition au bruit des travailleurs et ainsi évaluer les risques auditifs encourus lorsqu’ils travaillent dans des secteurs d’activités très bruyants.

→ Le saviez-vous ? Selon une étude publiée lors de la Journée Nationale de l'Audition, en France, 25% d'ouvriers du secteur industriel sont exposés de manière prolongée à des bruits dépassants 85 dB(A).

L'indice d'affaiblissement acoustique Rw (C ; Ctr) :

L'indice d'affaiblissement acoustique, notée Rw (C ; Ctr), est une valeur unique mesurée en laboratoire qui caractérise les performances d’affaiblissement sonore d'un élément de construction (plafond isolant, contre cloison acoustique, porte acoustique, etc.). Les termes correctifs C et Ctr représentent respectivement les bruits environnants et les bruits du trafic routier. Ainsi, pour les éléments intérieurs (cloisons, portes, etc), l’indice d’affaiblissement acoustique est notée RA = Rw+C. Pour les éléments donnant sur l’extérieur (fenêtres, portes, etc.), l’indice d’affaiblissement acoustique est notée RA,tr = Rw+Ctr.

Chez PRO-ISOPHONY, nous dimensionnons chaque système d’isolation acoustique lors de l’étude acoustique pour s’adapter à votre besoin.

→ Le saviez-vous ? On estime qu'en France, un bâtiment sur deux ne respecte pas les normes acoustiques en vigueur. Guide CIDB des normes acoustiques en vigueur.

L’isolement au bruit aérien DnT,A :

L’isolement acoustique normalisé au bruit aérien, notée DnT,A et qui s’exprime en dB, permet de caractériser par une seule valeur l’isolement acoustique en réponse à un bruit donné. Il est mesuré in situ entre deux locaux (DnT,A) ou entre l’extérieur du bâtiment et un local (DnT,A,tr). Il dépend de l’indice d’affaiblissement acoustique de la paroi séparative, des transmissions latérales et parasites, de la surface de la paroi séparative, du volume du local de réception et de la durée de réverbération du même local.

L’isolement au bruit de chocs L’nT,w :

L’isolement au bruit de chocs, notée L’nT,W et qui s’exprime en dB, permet de quantifier le niveau de bruit reçu dans un local lorsque une machine à chocs normalisée est en fonctionnement dans un local environnant. Il est mesuré in situ et prend en compte les différentes transmissions latérales.

Les unités de mesure pour une étude de correction acoustique :

La fréquence (f) :

La fréquence (f) correspond au nombre de vibrations des molécules de l’air par seconde. Cette mesure se caractérise en Hertz (Hz). Lorsque la valeur de la fréquence est basse, le son est grave, lorsque la valeur de la fréquence est haute, le son est aigu.

→ Le saviez-vous ? L'oreille humaine perçoit les sons dans une fourchette comprise entre 20 et 20000 Hz. 

Le temps de réverbération (TR) :

Le temps de réverbération (TR) d’une pièce se traduit par le temps nécessaire au niveau sonore pour diminuer de 60 dB après arrêt d’une source sonore. Celui-ci est complètement dépendant du volume de la pièce étudiée et des caractéristiques des matériaux qui composent les parois.

→ Le saviez-vous ? Une enquête IFOP affirme que 92% des Français se disent gênés par le bruit et avoir des difficultés à suivre leurs conversations au restaurant. On constate que le confort sonore est de plus en plus important dans ces établissements.

Le coefficient d’absorption α :

Le coefficient d’absorption acoustique d’un matériau est le critère caractérisant le rapport de l’énergie acoustique absorbé par le matériau par rapport à l’énergie acoustique arrivant sur ce matériau. Cet indice varie de 0 à 1, 0 étant un matériau totalement réfléchissant (béton, carrelage) et 1 un matériau totalement absorbant (matériau poreux).

L’aire d’Absorption Equivalente :

L’Aire d’Absorption Equivalente, notée AAE, est obtenue en multipliant le coefficient d’absorption d’un matériau avec sa surface en m². Plus le produit choisi est performant (possède un coefficient d’absorption α élevé), moins la surface de produit à mettre en œuvre sera grande.

L'indice d’intelligibilité STI :

L'indice de transmission de la parole, noté STI est un critère qui défini l’intelligibilité, en analysant le rapport signal/bruit, c’est-à-dire le rapport entre le signal perçu (voix, chants) et le bruit de fond du local.

→ Le saviez-vous ? Lorsque le niveau sonore dans un local est important, les occupants du local vont élever la voix pour se faire comprendre, augmentant ainsi le niveau de bruit ambiant, et qui va obliger les interlocuteurs à parler plus fort. Ce phénomène de surenchère sonore s’appelle l’effet « Lombard », très souvent observé dans les locaux (bas, restaurants) dépourvus de matériaux absorbants.

La clarté C50 ou C80 : 

La clarté désigne le rapport de l'énergie acoustique se propageant dans les premières 80ms. Cela correspond au rapport exprimé en dB avant 80ms par rapport à l'énergie perçue après 80ms.

Contactez nous !

Pour une demande de devis ou obtenir des renseignements sur nos tarifs et nos produits, envoyez-nous un e-mail, nous y répondrons dans les plus brefs délais !
Entrez votre nom.

Prénom invalide.

Adresse email invalide.

Numéro de téléphone non valide.

Code postal non valide.

Indiquez nous la nature de votre projet.

Entrée non valide

Pas de message.

Validez le captcha.

Invalid Input

Veuillez valider le consentement à l'utilisation de vos données personnelles.

 

Pages populaires Articles et chantiers récents

  • 1
  • 2

Obtenir le catalogue produits

Pour plus de renseignements sur nos produits, téléchargez notre catalogue

TÉLÉCHARGER LE CATALOGUE

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant de réaliser des statistiques de visites